Accueillir nos parts d’ombres, accepter, pardonner (Réflexion inspirée)


Accueillir nos parts d’ombres, accepter, pardonner

La véritable Spiritualité vous accueille comme vous êtes et ne vous demande pas de changer quoi que ce soit dans votre vie, ni sacrifice, ni changement. C’est une invitation à l’Acceptation totale de votre être.

La voie non-duelle que j’ai choisie avec l’enseignement d’un Cours en Miracles nous propose de ne laisser aucune partie de nous en souffrance, chaque petite et grande douleur doit être guérie. Nous n’avons pas besoin d’aller vers la lumière, nous sommes déjà des êtres Parfaits ; ce qui nous « sépare » de cet état de Perfection provient seulement des distorsions douloureuses nichées dans notre inconscient, elles créent des voiles nous donnant l’effet d’être séparés de notre Source.

Ces 20 dernières années, j’ai rencontré de nombreux explorateurs en spiritualité et j’ai souvent été surprise de constater avec quelle facilité la plupart d’entre eux sont dans le déni de leur souffrance.

Prétextant que le corps n’est pas « spirituel », que ce monde n’est qu’une illusion, et que Dieu va s’occuper de tout ! Et hop ! « le problème » est remis dans le tiroir de l’inconscient et cela paraît réglé. Le résultat avec cette façon de procéder est stupéfiant, cela donne des personnes aigries et incapables de compassion ; comment peut-on reconnaître la douleur d’autrui si nous ne pouvons pas la reconnaître en nous-mêmes ?

Alors certains vous diront qu’ils marchent vers la lumière et qu’ils ne s’attardent pas aux distorsions de ce monde illusoire ! C’est d’ailleurs souvent avec une « face hautaine de pseudo-maître » que ces personnes vous récitent les écritures qu’ils connaissent sur le bout des doigts, avec une compréhension saisissante des textes, mais pour la pratique… c’est autre chose.

L’enseignement est utile à ceux qui acceptent de l’appliquer avec humilité, sinon la conscience reste cristallisée et il ne se passe rien, mis à part un verbiage spirituel mondain.

Il y a un monde entre comprendre le chemin et le parcourir.

L’enseignant :

C’est en refusant de voir vos propres parties sombres qu’ensuite vous les projetez sur d’autres individus et que des actes malheureux s’en suivent.

Les gens sont comme des cocottes minute ; par orgueil, par peur, par ignorance, ils gardent à l’intérieur d’eux leurs douleurs et leurs ressentiments et quand la dose est trop forte elle éclate, soit dans leur propre corps, soit projetée sur d’autres corps, et ainsi l’ego vous tient séparés et prisonniers dans « sa réalité ».

Comportez-vous normalement, acceptez-vous comme vous êtes, ne refoulez pas vos émotions, chaque part d’ombre qui remonte à la surface de votre conscience doit être accueillie sans jugement.

D’autre part, pardonner ne veut pas dire que vous ne devez pas vous défendre lors d’une attaque physique, ça ne veut pas dire accepter des actes répréhensibles, ça ne veut pas dire laisser faire n’importe quoi ! Ce n’est pas rendre service à quelqu’un que de lui permettre de faire du mal à un autre individu.

Tout ce que l’on fait à l’autre on le fait à soi-même au niveau de l’esprit. Aussi, dans tous les cas il faut neutraliser les « mauvaises » actions sur le plan de la forme. Si nécessaire vous devez poser des actes selon les lois de votre monde, ensuite il faut s’occuper de la cause dans l’esprit par la pratique du Pardon véritable.

Le Pardon véritable s’effectue toujours au niveau de l’esprit en commençant par examiner ce que l’on ressent pour celui qui a « fauté », sans refouler ses sentiments, son aversion, sa peine ou sa tristesse. Ne pas les refouler et accepter d’avoir du ressenti, accueillir sans se juger.

C’est à ce moment-là que vous pouvez commencer à guérir votre esprit, lorsque toutes vos parties souffrantes sont acceptées telles qu’elles sont.

À chaque fois que tu renies une de tes parts d’ombres, tu te coupes de la possibilité de t’en libérer.

Tu ne feras l’expérience de ce qui est Réel qu’en allant totalement dans l’acceptation de ce que tu crois être ta réalité.

L’acceptation Totale crée une posture d’accueil, sans tension, sans comparaison, sans jugement, donc sans fragmentation ; ainsi elle efface les différences, c’est un processus qui se réfère à la pensée de l’Unité et qui te fait passer au travers de la dualité.

Lorsqu’on dit que « ce monde n’est pas réel », c’est parce que c’est la vérité, ce monde n’est pas ta Réalité, mais si tu veux faire l’expérience de Ta Réalité tu dois accepter totalement et sans jugement toutes les facettes de cette existence.

Et cela n’a rien à voir avec la forme ; ce qui importe c’est ce que tu ressens et la façon dont tu te perçois dans tes actes, si tu te perçois comme une « bonne » ou une « mauvaise » personne ; donc, si tu te juges, cela te montre que tu t’es identifiée à la réalité de ton ego, tu prends donc pour « vrai » son monde de dualité et il devient ta réalité avec ses souffrances.

Mais si tu acceptes totalement sans jugement ce que tu ressens sans mettre « l’étiquette du bon ou du mauvais de la dualité », alors dans cette totale Acceptation, même de la plus sombre de tes « fautes », la dualité est transcendée et tu reviens ainsi vers Ta Réalité.

Dans l’Acceptation totale, tu ne peux pas tenir compte de la dualité, tu reconnais simplement qu’elle n’est qu’un concept et tu passes au travers.

C’est un peu comme passer au travers d’un mur nuageux très dense où les nuages de droite seraient noirs et ceux de gauche blancs. Si tu passes ton temps à les examiner à la loupe, allant de l’un à l’autre, en comparent leurs nuances d’opposés, tu finiras par te faire croire qu’ils sont solides et réels, et tu resteras longtemps ballotté entre les deux.

Mais si tu ne te laisses pas happer par leurs différences en les acceptant complètement sans émettre de jugement, alors dans cette observation tranquille le mur nuageux n’aura plus aucune emprise et tu pourras le regarder passer paisiblement.

Tu t’apercevras que le Ciel était toujours là et que les ombres n’étaient qu’une idée qui s’était densifiée dans ton esprit.

Amélie Ellemia

Le 27/10/2017 - Réflexion inspirée

Extrait du livre "Tu as le choix entre deux mondes"

Page 196

#Ombres #Accepter #Pardonner

© 2023 Amélie Ellemia - Créé avec Wix.com

Wix.com Inc.
Adresse : 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158
Téléphone : +1 415-639-9034. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now